Quel vin avec une raclette ?

Quel vin avec une raclette ?

Date : Tags : Art de vivre

Quel vin choisir pour accompagner une raclette ? Mais aussi, un vin bio ou un vin naturel ?

L’association fromage et charcuterie est connue dans la plupart des régions partout en France, alors si vous êtes adeptes de produits locaux, choisissez plutôt un vin de votre région pour accompagner votre raclette, par exemple, un vin identique au terroir et aux alentours que la charcuterie choisie.

Si vous êtes un aficionado de vins blancs, optez pour un blanc sec, mais choisissez-le tout de même avec une certaine rondeur en bouche, un peu gras également et riche certaine pour soutenir le gras contenu dans le fromage, mais, si vous êtes davantage fan de vins rouges, vous aimerez plus la charcuterie accompagnée de vins très fruités vigoureux, ne contenant pas top de tanins, avec une certaine subtilité odorante.

La délicatesse des vins blancs se porte sur leur personnalité devant vaciller entre intensité et ampleur en bouche, pour qu’il puisse fusionner avec le gras du fromage, le moelleux des pommes de terre et le salin de la charcuterie.

Différentes raclettes, différents vins !

Effectivement, il existe diverses raclettes différentes.

L’excellente et renommée raclette de Savoie qui réclame un vin de Savoie, provenant des vignes locales (Mondeuse blanche, Jacquère, Roussanne…).

La Raclette Valaisanne quant à elle, est présentés avec des fromages forts en goût, mais très crémeux provenant du Valais, fromages exclusivement préparés dans la région du Valais avec du lait de vache cru délicieux, enrichi par la luxuriante flore des montagnes environnantes et fabriqué de façon traditionnelle.

Un mythe rapporte que la raclette valaisanne est apparue pendant un « gueuleton » de vignerons qui s’occupaient de leurs cépages dans le récif montagneux du Reb, il serait conté que pendant la pause casse-croûte autour d’un magnifique feu, l’un des vignerons nommé Léon eut soudainement le désir que son casse-croûte soit chaud : celui-ci prit alors dans sa besace, du pain et du fromage qu’il fit tout simplement fondre au-dessus du feu.

Cette fameuse raclette se marie donc très bien avec un vin du canton du Valais (raisins petits Arvine ou raisins Chasselas…)

Néanmoins, ce n’est pas souvent aisé de dénicher un bon un vin local !

Il serait judicieux de goûter différents vins blancs secs naturels qui allient ampleur et fraîcheur.

Certains vins rouges pourraient être également appréciés, mais, afin d’en choisir un qui supporte bien le gras du fromage et le salé de la charcuterie. Alors, portez votre préférence sur des vins de Savoie, mais également de Bourgogne (Mondeuse ou Pinot noir). Les tanins y sont moins présents et la fragrance fruitée, subtile !

Les vins blancs et la raclette

Parmi de nombreuses propositions, vous pourrez trouver un « Monfarina », c’est un vin blanc sec naturel originaire de Savoie dans le Domaine de Frédéric Giachino.

Les vignes poussent sur les gravats du Mont Granier, mélange de terre argileuse et gros amas calcaires, ce qui amène à ce vin blanc tout son éclat.

Parfait pour accompagner une raclette, vous l’apprécierez pour son goût puissant, sa rondeur ainsi que sa longueur en bouche. Une belle élégance avec le fromage.

Vient ensuite, le « L’Ove » c’est un vin blanc Pacherenc de Vic Bilh Bio.

Sur une association de raisins « Petit Courbu », de raisins « Petit Manseng » et de raisins « Gros Manseng », ce superbe blanc sec allie gras et rondeur pour une très belle ampleur au palais.

Un mariage vin-raclette qui vous séduira pour son originalité et sa superbe !

Les vins rouges et la raclette

Comme première proposition la « Mondeuse » provenant du Domaine Giachino, un délicieux vin rouge de Savoie qui vous séduira à coup sûr !

Vous pourrez également tester les « Hauts de Madon » ou le « Clos des Carteries » provenant tous deux du Domaine Christian Venier.

Deux superbes vins rouges de la Vallée de la Loire, mariage réussi entre le pinot noir et le gamay.

Ces vins extrêmement fins et élégants aux arômes fruités vous séduiront également !

Vous apprécierez probablement aussi, « La Boudinerie » provenant du Domaine Noëlla Morantin, en Touraine, une vigneronne qui crée ses vins sans ajout de produits soufrés.

Ce vin rouge gamay aux arômes puissants de fruit vous procurera un plaisir instantané.

Ne pas mettre de côté un Beaujolais, vin provenant de chez Jean-Claude Lapalu ou de chez Sylvère Trichard.

Un bon Beaujolais pourra vraiment être apprécié pour le soyeux de sa consistance et son très gourmand arôme fruité !

Maintenant à vous de trouver l’équilibre idéal ! Et n’oubliez pas à bonne raclette, bon vin !

N'hésitez pas à nous proposer vos articles


Votre message a bien été envoyé

Nous soutenons une économie responsable